Devis menuiseries

Quand on décide d’acheter de nouvelles fenêtres ou portes-fenêtres, on se pose forcément des questions relatives au matériau, au type de vitrage ou encore, lorsqu’il s’agit d’une construction nouvelle, à l’emplacement à choisir pour profiter d’un maximum de luminosité. Chez Pro Travaux Habitat nous vous proposons quelques conseils pour mieux appréhender vos travaux d’installation de fenêtres et portes-fenêtres, et nous mettons en concurrence nos artisans partenaires pour qu’ils vous proposent le meilleur devis menuiseries. Ainsi, vous êtes en mesure de choisir le professionnel adéquat en toute transparence!

 Plutôt fenêtres en aluminium, fenêtres en bois ou fenêtres en PVC?

Les huisseries et vantaux des fenêtres et portes fenêtres se déclinent en 3 matières principales :

  • le PVC : bon marché, disponible dans un large éventail de couleurs, disposant de bonne propriétés d’isolation et nécessitant relativement peu d’entretien, c’est de loin le matériau le plus vendu ;
  • le bois : plus durable et écologique, il apporte un certain cachet à votre maison tout en permettant de conserver une bonne isolation, mais nécessite d’être entretenu régulièrement ;
  • l ‘aluminium : haut de gamme et résistant, il permet de tout réaliser et ne réclame aucun entretien, mais il s’avère aussi être le matériau le moins performant au niveau thermique.

Veuillez noter que si les PLU (Plans Locaux d’Urbanisme) ne peuvent en général pas imposer ou interdire tel ou tel matériau, ils réglementent cependant les couleurs appliquées à ces matériaux. Pensez à demander une autorisation à votre mairie avant de remplacer vos fenêtres et portes-fenêtres existantes par de nouveaux modèles!

De quels indicateurs de performance tenir compte avant de choisir une fenêtre?

Avant d’investir dans un nouvel équipement, nous vous recommandons de prêter attention aux 3 valeurs significatives que sont :

  • le coefficient TLw ou facteur de transmission lumineuse : il mesure la capacité de vos fenêtres à transmettre la lumière du dehors vers l’intérieur de votre habitation (il doit être le plus grand possible) ;
  • le coefficient Sw ou facteur solaire : il fait état du potentiel de vos fenêtres à restituer l’ensoleillement dans votre local sous forme de chaleur (plus il sera grand, plus vous aurez chaud) ;
  • le coefficient Uw, inverse de la résistance thermique : il caractérise performance thermique de vos fenêtres (plus il sera petit, meilleure sera l’isolation).

Le marquage CE (Conforme aux Exigences) est également un élément à prendre en considération. Obligatoire, il indique que le produit respecte les exigences fondamentales relatives à l’ouvrage, selon les normes établies par la législation européenne.

 Faut-il privilégier le double vitrage ou le triple vitrage?

Si votre budget vous le permet, misez sur le triple vitrage! Procurant une meilleure isolation thermique et acoustique que le double vitrage, il est encore relativement peu utilisé en France, mais il tend à s’imposer comme le nouveau standard dans d’autres pays européens. Seul bémol, il est plus épais et donc plus opaque, ce qui réduit un peu les apports solaires. Pour encore plus de potentiel d’isolation, choisissez plutôt des fenêtres dont les vitrages sont séparés par un gaz inerte, qui présente des propriétés de conduction thermique inférieures à celle de l’air. Ainsi, vous réduiriez encore les pertes de chaleur causé par les ponts thermiques des fenêtres!

Où placer ses fenêtres et portes-fenêtres?

Il est conseillé de privilégier les façades sud, est et ouest de votre local pour l’installation de vos baies vitrées. Vous bénéficierez ainsi de davantage d’ensoleillement et réduirez par conséquent vos factures d’électricité et de chauffage. En été, on accordera un soin tout particulier à protéger ces ouvertures très exposées par des volets ou des stores afin maintenir l’intérieur de l’habitat au frais. Toujours dans un souci d’économies, les portes-fenêtres ont l’avantage par rapport aux fenêtres de réduire la surface de cadre et, par conséquent, les déperditions de chaleur. Elle augmentent également la surface vitrée de la maison, qui doit correspondre à au moins 1/6ème de la surface habitable selon la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012),  applicable à toutes les constructions individuelles neuves depuis le 1er janvier 2013.