mars 1, 2018 protravaux

Pose du  carrelage au sol ..

On vous le dit tout de suite, la pose de carrelage est à la portée de tous ! Tracer les repères, faire le « plan de pose », encoller les carreaux, faire les joints de carrelage, ces mots n’auront plus de secret pour vous et vous pourrez rajouter sur votre CV la mention « carreleur du dimanche » …

Comme pour les autres revêtements de sol ou de mur, en suivant la méthode, avec le bon matériel et les bons outils, votre pose de carrelage sera une réussite.

Poser du carrelage ne représente pas de réelles difficultés, il faut surtout être méticuleux et procéder par ordre.

Cet article vous présente donc les 6 étapes pour poser du carrelage comme un pro ! Restons tout de même humble, si vous avez flashé sur un carrelage en mosaïque, il sera peut-être préférable de faire appel à un « vrai » carreleur pour s’assurer d’un bon résultat mais pour la plupart des carrelages classiques vous pourrez le faire vous-même !  Il ne vous reste plus qu’a choisir quel type de carrelage vous souhaitez !

Avant de commencer, faisons l’inventaire des outils et du matériel nécessaires à la pose du carrelage

Matériels nécessaires:

  • du nouveau carrelage (bien sûr)
  • du mortier-colle
  • du mortier de joint (plus fin et qui apparaitra entre le carrelage)
  • des croisillons (littéralement des petits croix, pour maintenir le bon espace entre les dalles de carrelage)
  • Outils nécessaires:
  • une machine à couper le carrelage
  • une truelle (on suppose que vous savez ce que c’est  )
  • une spatule dentée (petite explication sur le choix de la spatule)
  • un maillet en caoutchouc
  • un mètre
  • un crayon gras
  • un niveau à bulle
  • une règle et équerre de maçon
  • des cordeaux
  • une raclette en caoutchouc à joint

ÉTAPE 1 : PRÉPARER LE SOL

Avant de commencer à poser du carrelage, vérifiez que le support soit parfaitement préparé. Il doit être solide, sain, propre, et sec pour une pose de carrelage parfaite ! La colle ne se fixera pas correctement si le sol est poussiéreux et tâché. Ainsi sur tout support que vous avez chez vous, vous allez devoir passer l’aspirateur, frotter, gratter,… puis dégraisser avec un produit alcalin de type lessive saint marc ou un produit spécial ciment.
Dans le cas d’une surface très poreuse, il est conseillé de passer une couche de mortier-colle à l’aide d’une brosse et de laisser sécher avant de commencer la pose de carrelage.
Enfin, vous pouvez également recouvrir un ancien sol carrelé avec une colle spéciale. Seul détail à ne pas omettre : la hauteur du sol qui remonte. Faite attention aux portes, pourront-elles toujours se fermer après avoir posé le carrelage ?

ÉTAPE 2 : PLAN DE POSE : TRACER LES REPÈRES

Comment poser du carrelage ? Cette question dépend tout d’abord d’une bonne préparation. Pour avoir un dessin bien régulier au sol et pour vous assurer que sur les parties en vue vous n’aurez pas de carreaux coupés, réfléchir au plan de pose est essentiel !
Le plan de pose consiste à déterminer la disposition des carreaux dans un but esthétique, c’est la façon dont les carreaux seront posés par rapport à la surface de la pièce et la répartition des coupes. Il se concrétise par le traçage d’axes de pose qui assureront l’alignement des carreaux. En général, on trace deux axes perpendiculaires et la pose est commencée au croisement de ces deux axes.

– La pose dans l’axe de la porte

C’est la pose la plus courante, on trace une ligne dans l’axe de la porte et puis on pose les dalles de part et d’autre de l’axe, comme ça en entrant dans la pièce on ne verra que des dalles entières.
Tracez un second axe de pose, perpendiculaire au premier, à une distance de la porte correspondant à un nombre entier de carreaux.
Pour définir avec précision la position du second axe, poser le carrelage à blanc en n’oubliant pas les croisillons (mais si rappelez-vous, les « intercalaires » de l’épaisseur des joints)

– La pose à partir du centre

C’est la pose choisie lorsque toute la surface est visible ; les coupes des carreaux seront nécessaires pour le carrelage des contours de la surface.
Déterminer le centre de la surface en traçant ses deux diagonales. Tracez un axe qui passe par le centre, perpendiculaire au mur de la porte d’accès principal dans la pièce. Tracez un second axe passant aussi par le centre, et perpendiculaire au premier.

– La pose le long du mur
Comme son nom l’indique, on suit la paroi. Solution la plus facile, mais pas avec le meilleur rendu.

ÉTAPE 3 : COMMENT POSER LES CARREAUX ?

Avant tout, pensez à mélanger les paquets de carrelage pour pallier aux éventuelles différences de teintes.

Avant de poser du carrelage, il faut bien évidemment préparez le mortier colle en malaxant la poudre et l’eau selon les préconisations du fabricant.

Pour l’encollage, étalez le mortier-colle avec la truelle au ras du tracé sur une largeur légèrement supérieure à celle de la rangée des carreaux et comprenant 5 ou 6 carreaux. Utilisez une spatule dentée pour strier la couche de colle pour lui donner son épaisseur finale.

Bon à savoir : Une spatule dentée de 6-8 millimètres pour des carreaux de moins de 25 centimètres de côté et de 10 millimètres au-delà.

Pour les grands formats (à partir de 30×30 cm), il est conseillé de procéder à un double encollage, sur le sol et sur les carreaux pour une pose carrelage idéale !

ÉTAPE 4 : FIXER LES CARREAUX

Placez le premier carreau a l’intersection des axes et veillez à bien l’aligner sur les deux traits. Son positionnement conditionne toute la suite. Tapotez avec le maillet en caoutchouc pour le fixer dans la colle.
Répartissez ensuite les croisillons à chaque angle du carreau pour anticiper l’espace du joint de carrelage, et poser le deuxième carreau de la même manière, avant le troisième…

Procédez ainsi jusqu’à couvrir toute la rangée de carreaux entier en contrôlant à la règle de maçon l’alignement d’ensemble.

Pour les rangées suivantes, dès que la première rangée est placée, le travail devient plus simple et vous pouvez en coller plus de surface.

Répétez l’opération jusqu’à ce que le sol soit totalement carrelé et vérifiez la planéité de votre sol grâce au niveau à bulle avant que la colle n’ait totalement séché.

Pour obtenir un carrelage bien aligné, le joint de carreau doit être régulier. Ce qui se fera sans souci grâce aux croisillons en plastique que vous placerez systématiquement aux coins des carreaux. Vous les ôterez juste avant que la colle n’ait totalement séché.

ÉTAPE 5 : COMMENT COUPER DU CARRELAGE?

En fin de ligne, vous allez devoir certainement couper des carreaux pour épouser le mur ou un angle saillant. Superposez un carreau sans colle exactement sur le dernier carreau entier posé. Ensuite placer un autre carreau et faite le glisser jusqu’à 1 cm du mur (pour le joint de carrelage). Tracer alors un trait repère sur le carreau du dessous. A l’aide du coupe carreaux, coupez le carreau en bien appuyant sur votre tracé. Encollez le morceau de carreau et posez-le sur le sol.

ÉTAPE 6 : FAIRE LES JOINTS DE CARRELAGE

Après 24H de séchage, préparer votre mortier de joint. Poser votre produit bien crémeux sur 4 à 5 mètres carrés de surface puis étaler sans attendre avec la raclette en caoutchouc. N’oubliez pas de la passer en diagonale par rapport aux lignes des joints pour éviter de creuser et de bien récupérer le surplus sur les carreaux. Répétez l’opération jusqu’au finish ! La pose de carrelage est faite !

Si un voile blanchâtre apparaît sur les carreaux dans les 15 à 20 minutes qui suivent frotter de manière rotative avec des chiffon secs. 45 minutes après, vous pourrez lisser les joints avec une éponge humide.

Après un séchage de 48 heures vous pourrez emménager la pièce !